Une mutation génétique protégerait d’Alzheimer

Une mutation génétique protégerait d'AlzheimerUne étude publiée dans la revue britannique Nature vient de confirmer que la protéine bêta-amyloïde serait responsable de la maladie d'Alzheimer. Mais une mutation génétique de cette protéine pourrait protéger de celle-ci. Un traitement agissant sur cette protéine pourrait alors permettre de prévenir la maladie qui touche 850.000 Français, avec 225.000 nouveaux cas chaque année.

Share