Macaques : un haut statut social active les gènes de ‘bonne santé’

Macaques : un haut statut social active les gènes de 'bonne santé'Publiant leurs travaux le 9 avril dans PNAS, des chercheurs américains ont montré expérimentalement, chez le macaque, un lien entre les fluctuations du statut social et celles du métabolisme immunitaire, lié à l’activation/désactivation de certains gènes.