L’asymétrie des molécules suggère des formes extraterrestres possibles

Dans un article publié dans le Journal of the American Chemical Society, un chercheur américain suggère que sur d’autres planètes, l’asymétrie gauche-droite des macromolécules à la base de la vie pourrait être inversée par rapport à ce qui s’est passé sur Terre, induisant des formes de vie totalement différentes de celles qui peuplent notre planète.