Ménopause : des études britanniques disculpent le THS

Le traitement hormonal substitutif (THS) contre les symptômes liés à la ménopause, accusé il y a quelques années d’entraîner des risques accrus de cancer du sein, pourrait revenir en grâce.