Le régime birman courtise l’opposante Aung San Suu Kyi – Le Figaro

Après avoir autorisé son parti cette semaine, la junte promet à la Dame de Rangoun un poste officiel, voire une place au gouvernement, si elle est élue aux prochaines élections législatives, en avril. Signe d’ouverture ou volonté de récupération? Un conseiller de la présidence birmane, Nay …