Le nom retrouvé de Jeanne Baret, première circumnavigatrice et botaniste

Nommer les choses est le privilège de l’humanité. L’un des charmes de notre planète est d’en receler encore des quantités qui semblent attendre que nous leur collions une étiquette. C’était le cas, jusqu’à cette semaine, d’une petite plante anodine poussant sur les hauteurs du sud du Pérou. Les Américains Eric Tepe, Glynis Ridley et Lynn Bohs la décrivent, pour la première fois, dans la revue Phytokeys du 3 janvier. De la même famille que la pomme de terre ou la tomate, cette solanacée n’a rien d’extraordinaire, avec sa fleur à cinq pétales et son fruit orangé. …