Le bug des rayons N

En 1903, René Blondlot (1849-1930), professeur à l’université de Nancy, fait une annonce extraordinaire : la découverte des rayons N. Cela suit de près la découverte des rayons X par Wilhelm Röntgen. Blondlot essaye de polariser ces derniers et découvre qu’une nouvelle forme de radiation rend plus brillante une étincelle située sur son chemin. Il s’ensuit une série d’expériences qui mettent en lumière des caractéristiques étranges. Par exemple, presque tous les matériaux émettent ces nouveaux rayons, à la notable exception du bois vert. …