L’ADN sauteur du pop-corn

La domestication est le passage de la forme sauvage d’une espèce animale ou végétale à une forme cultivée. Pour de nombreuses espèces, ce processus évolutif, façonné par l’homme, trouve sa source au néolithique. La domestication entraîne la transformation héréditaire des caractères morphologiques, physiologiques ou comportementaux. Aussi, la comparaison des formes sauvages (ancestrales) et domestiquées (dérivées), et de leurs ADN respectifs, fournit-elle une situation unique pour identifier les bases génétiques de l’évolution des caractères. L’évolution du maïs est un cas d’école en la …