En prévention, l’aspirine à petites doses procure plus de mal que de bien

En prévention, l'aspirine à petites doses procure plus de mal que de bienSelon une récente étude britannique, de faibles doses d’aspirine prises chaque jour par des personnes sans maladie cardiovasculaire présenteraient davantage de risques que de bénéfices, en terme de prévention d’un accident cardiaque.