Utiliser un iPhone en Syrie, c’est de l’espionnage

L’iPhone prend des photos et les envoit en moins de deux sur internet. Même celles des violences exercées par le gouvernement syrien… qui a donc décidé d’arrêter ces témoignages en interdisant l’appareil.