Sécurité : Greenpeace s’est infiltré dans une centrale nucléaire

Pour démontrer la faiblesse des systèmes de sécurité présents dans les centrales nucléaires, 8  ou 9 militants de l’association Greenpeace se sont infiltrés dans l’enceinte du complexe de Nogent-sur-Seine, situé à 95 km au sud est de Paris. Ils sont arrivés aux abords du noyau de la centrale en moins de quinze minutes.