‘Polistes fuscatus’, une guêpe très physionomiste

photoL’anosognosie est entrée, à l’occasion du procès Chirac, dans le langage courant : ce terme médical désigne le fait qu’un malade ne soit pas conscient de sa condition. La prosopagnosie est un trouble moins médiatisé, qui se traduit par une incapacité à reconnaître les visages. Pour un homme politique, qui a vocation à croiser bien des faces sur lesquelles mettre un nom, voilà aussi un handicap rédhibitoire. …