Pékin : la pollution rend l’air irrespirable

Si, officiellement, la qualité de l’air s’améliore à Pékin, les autoroutes fermées et les vols retardés ou annulés se multiplient. Les hôpitaux voient également leurs services débordés de pékinois en détresse respiratoire.