Les diabétiques interdits d’utiliser le service Autolib’

photoSelon le réglement établi par le groupe Bolloré, toute personne prenant des médicaments de classe 2 n’a pas le droit d’emprunter une des voitures Autolib’, ce qui inclue notamment les diabétiques. Une discrimination vivement dénoncée par l’Association Française des Diabétiques (AFD).