Le "supervirus H5N1" censuré ?

photoEn septembre dernier, le laboratoire néerlandais dirigé par le professeur Ron Fouchier avait annoncé avoir créé un virus mutant H5N1, des suites d’une étude sur la grippe aviaire. Ce super virus serait capable de se transmettre facilement entre mammifères et notamment entre hommes et il pourrait décimer la moitié de l’humanité. Les scientifiques s’inquiètent du cordon médiatique autour de cette arme potentielle.