Pour la première fois, Berlin doit affronter la défiance des marchés – Le Monde

Plus aucun pays de la zone euro n’est épargné. Pas même l’Allemagne, jusqu’ici un îlot préservé dans une Europe où la quasi-totalité des pays étaient mis à mal par la crise des dettes souveraines et devaient servir des taux d’intérêt toujours plus élevés pour refinancer leur dette …