Espoir pour la sonde russe Phobos-Grunt

Quinze ans après l’échec de la mission Mars 1996, la Russie, qui tentait de renouer avec l’espace interplanétaire, pouvait s’estimer maudite et chercher des coupables.